Quelques questions de Paul Craig Roberts à propos de la fusillade de Las Vegas

Publié le

Le journaliste américain Paul Craig Roberts a repéré de nombreuses bizarreries dans la version officielle donnée par les autorités et les médias américains sur la fusillade de Las Vegas.

Voici son article:

La fusillade de Las Vegas

Par Paul Craig Roberts le 4 octobre 2017

Chers lecteurs, j'apprécie la confiance que vous m'avez montrée avec vos courriels demandant mon avis sur la fusillade de Las Vegas. Beaucoup d'entre vous soupçonnent que c'est une autre affaire de faux drapeau, et vous me demandez quel est son but.

Je ne sais pas s'il s'agit d'une affaire de faux drapeau et, dans l'affirmative, par qui ou pour quel but. Je m'attends à ne jamais le savoir. Une histoire est mise en place par les fonctionnaires et les médias. La seule façon de connaitre la vérité est d'enquêter personnellement. Il faudrait aller à Las Vegas, examiner les lieux, poser des questions à l'hôtel, enquêter sur les réponses si l'on vous en donne, trouver et interviewer des gens qui ont été blessés, assister aux funérailles et voir des corps morts, parler à leurs familles, apprendre à connaître l'arme prétendument utilisée, faites l'expérience de tirer sur des cibles située à la même distance, comparez le nombre de victimes avec le temps de tir enregistré, etc. En d'autres termes, nous devrions faire le travail qui autrefois aurait été fait par la presse, mais pas plus.

C'est presque comme si l'histoire avait été écrite pour nous. Par exemple, des rapports médiatiques indiquent que cela s'est passé juste en face de l'hôtel, je ne savais pas que "de l'autre côté de la rue" correspondait à une distance de 390 yards (356,61 mètres).

Comme je ne m'attends pas à avoir un compte-rendu de confiance sur ce qui s'est passé, je ne prêterai pas beaucoup d'attention à la massive fusillade, ou devrais-je dire à la fusillade présumée. On nous a tellement menti que nous ne pouvons jamais savoir quand on nous dit la vérité. C'est comme Dmitry Orlov le dit:

"Les mensonges engendrent d'autres mensonges et, au bout d'un moment, une collecte de renseignements impartiale, une analyse rationnelle et une planification de mission appropriée deviennent impossibles".

"... une réputation de dire la vérité ne peut être perdue qu'une seule fois, et à partir de là, l'utilisation de la formule "sources de renseignements américaines" est devenue synonyme de "conspiration de menteurs éhontés"."

"Quel que soit le message que Washington et les médias de masse occidentaux essaient de donner, une réponse parfaitement valable est de souligner toutes les fois ou ils ont menti dans le passé et de se poser une question simple: quand ont-ils cessé de mentir?"

Les explications officielles d'événements comme Las Vegas, Sandy Hook, etc., apportent toujours un signal d’alerte rouge, car les explications officielles ignorent constamment les témoins oculaires et d'autres preuves qui ne vont pas dans leur sens. En outre, il n'y a même pas de vidéos de téléphones portables de personnes mortes et blessées. Il semble que les corps des 573 morts et blessés soient absents des preuves vidéo de Las Vegas. Compte tenu du soupçon que suscitent de tels événements, on pourrait penser que les autorités feraient un effort particulier pour montrer des images de morts et de blessés. Dans d'autres cas chaotiques, les corps présumés ressemblent à des mannequins ou étaient couverts et auraient pu être un tas de n'importe quoi. La présence d'acteurs sur le terrain, comme dans le cas de l'attaque à la bombe du marathon de Boston, soulève encore plus de questions. Je me souviens de l'époque ou on s'attendait à ce que la police et les médias enquêtent sur toutes les preuves et éliminent les contradictions. Maintenant, tout ce que nous obtenons, c'est une histoire officielle instantanément prête et répétée sans fin par les officiels et les médias. Cela même génère des soupçons.

Vous devrez réfléchir à Las Vegas vous-même. Voici quelques-uns des faits rapportés à considérer:

Le total des victimes tuées et blessées est de 573. Ce nombre est équivalent à celui d'un bataillon militaire. Il est très difficile de neutraliser un bataillon entier avec des armes légères, même dans une situation de féroce combat. Je ne sais pas si cela s'est déjà produit dans le passé. Une personne âgée sans formation militaire tirant à partir du 32éme étage, ce qui requiert une connaissance de l'observation spéciale, à une distance de 390 yards (356,61 mètres) - la longueur de 4 terrains de football - réussi à atteindre 573 personnes en quelques minutes de tir? Jon Rappoport ne le croit pas. https://jonrappoport.wordpress.com/2017/10/03/more-than-one-vegas-shooter-the-evidence-builds/

 

Une personne âgée sans formation militaire tirant à partir du 32éme étage, ce qui requiert une connaissance de l'observation spéciale, à une distance de 390 yards (356,61 mètres) - la longueur de 4 terrains de football - réussi à atteindre 573 personnes en quelques minutes de tir?

Une personne âgée sans formation militaire tirant à partir du 32éme étage, ce qui requiert une connaissance de l'observation spéciale, à une distance de 390 yards (356,61 mètres) - la longueur de 4 terrains de football - réussi à atteindre 573 personnes en quelques minutes de tir?

Le progressiste Steve Lendman non plus: http://stephenlendman.org/2017/10/slaughter-las-vegas/ et http://stephenlendman.org/2017/10/las-vegas-another-false-flag/

Il y a des témoignages comme quoi il y aurait eu plusieurs tireurs et des gens auraient vu des tirs partant du 4ème étage.

Les fenêtres de l'hôtel ne s'ouvrent pas ce qui exige que le verre soit brisé.

Stephen Paddock ne correspond pas au profil d'un psychopathe. C'était un multimillionnaire possédant des avions et son propre pilote. Il appréciait la vie. Son frère est stupéfait et a déclaré que le fait que Stephen soit le tireur n'avait aucun sens.

Le Mandalay Bay Hotel est censé être un casino. Si tel est le cas, il y a des caméras de sécurité partout. Pourquoi n'y a-t-il aucune vidéo montrant Stephen Paddock portant une de ses 23 armes à feu ou leurs munitions? Comment le service de nettoyage peut-il faire la chambre pendant trois jours et ne pas voir les 23 armes à feu et leurs munitions qui s'y seraient trouvé? Ça n'a aucun sens.

Pourquoi 23 armes à feu? Cette quantité est superflue. Ce grand nombre d'armes suggère presque que l'événement entier aurait été concocté comme un incident de contrôle des armes à feu, l'énorme quantité d'armes à feu, le grand nombre de victimes... Enfin, suffisamment de "violence armée" pour obtenir le contrôle des armes à feu.

Les sceptiques attendent des autorités qu'elles leurs expliquent comment une personne à une telle distance a réussi à tirer sur tant de personnes en si peu de temps et aussi avec quel fusil et calibre automatique l'acte a été commis. Comme cette partie de l'histoire est particulièrement difficile à croire, nous n'aurons probablement pas d'explications.

Et ce ne sont pas seulement aux autorités et aux groupes de pression que la vérité fait face. Il y a également un manque d'intégrité chez les personnes cherchant des os à ronger. Par exemple, l'article de Paul Street dans CounterPunch dit: "Le massacre de Las Vegas est juste le dernier de la longue série d'attaques terroristes du lobby des armes sur le sol des États-Unis." L'article intitulé "La dernière attaque terroriste de la NRA sur le sol américain" peut se lire ici: https://www.counterpunch.org/2017/10/04/the-nras-latest-terrorist-attack-on-us-soil/

Le lobby de contrôle des armes à feu a un vif intérêt dans l'histoire officielle. Vous pouvez parier votre vie que le lobby du contrôle des armes ignore tous les problèmes associés à l'histoire officielle. L'histoire est exactement comme ils la veulent pour faire avancer leur cause. La campagne est en cours: https://www.washingtonpost.com/opinions/mass-shootings-are-an-american-problem-theres-an-american-solution/2017/10/02/ac934588-a7ac-11e7-850e-2bdd1236be5d_story.html?tid=ss_tw&utm_term=.dd026d728b4c

Comme Paddock est un homme blanc et riche, l'histoire correspond également à la politique identitaire. Paddock est un autre exemple du mâle blanc maléfique. Voici une connexion avec la politique identitaire servie par le Washington Post: "Tous les hommes blancs américains, certains jeunes, certains d'âge mûr, se transforment en loups. Toujours, après avoir commis des actes de terreur, il est révélé que ces auteurs n'étaient pas des hommes après tout. C'étaient des bêtes, des monstres stupides dont le mal était abstrait, froid et terrible": https://www.washingtonpost.com/blogs/compost/wp/2017/10/02/when-white-men-turn-into-lone-wolves/?utm_term=.3415987733a6

CNN affirme que les fusillades en masse sont "un problème d'homme blanc". Voir "Comment l'Amérique a accepté silencieusement la rage des hommes blancs": http://edition.cnn.com/2017/10/03/opinions/mass-shootings-white-male-rage-modan-opinion/index.html?iid=ob_lockedrail_topeditorial

Les gens sont plus intéressés par la confirmation de leurs croyances et de leurs préjugés que par la vérité. Si Paddock avait été musulman, les islamophobes s'accrocheraient au compte-rendu officiel.

La vérité exige que les gens croient plus en elle qu'ils ne croient en leurs propres préjugés et causes. Aux États-Unis, ce genre de personnes est de plus en plus rare.

Rappelez-vous toujours la question romaine: "A qui profite le crime?" C'est là que vous trouverez la réponse.

Mise à jour: la petite amie de Paddock le décrit comme un homme "gentil, attentionné et tranquille" avec qui elle envisageait un "avenir tranquille". Une femme connaît l'homme avec lequel elle vit. Sa description n'est pas celle d'un psychopathe.

J'ai parlé à des personnes et des experts plus expérimentés, y compris des Marines tireurs d'élite des États-Unis. Ils ne croient pas un mot de l'histoire officielle. Les experts seront-ils encore une fois éliminés par l'appellation de "théoriciens de la conspiration", comme cela a été fait dans le cas des 3 000 architectes et ingénieurs qui contestaient l'histoire officielle du 11 septembre?

Paul Craig Roberts est un économiste et journaliste américain.

Article original en anglais:

http://www.paulcraigroberts.org/2017/10/04/las-vegas-shooting/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article