James Connolly sur la monarchie

Publié le

Par MiCo pour British Republican Blog le 24 sept. 2013

En 1910, l'activiste écossais-irlandais James Connolly a écrit une brochure demandant au peuple irlandais de résister à la visite du roi George dans leur nation.

James Connolly

James Connolly

Malgré le fait que cette littérature date de plus d'un siècle, sa capacité à être adaptée pour la royauté britannique moderne est quelque peu révélatrice de l'existence archaïque des monarchies britanniques.

Il y a des différences, c'est vrai. Vous ne serez pas surpris de découvrir que George était un homme, et encore moins surpris par le fait qu'Elizabeth Windsor soit une femme. Dans la toute première phrase, elle-même étant un paragraphe dédié, Connolly fait allusion à la domination des informations royales dans les journaux:

"Comme vous le savez en lisant les journaux quotidiens et hebdomadaires, nous sommes sur le point d'être bénis par une visite du roi George."

C'est extrêmement vrai aujourd'hui. Nicholas Witchell gagne son salaire en donnant une couverture choquante et minutieuse du front dégarni d'Harrys, et associe ceci en se curant le nez à chaque fois que les rares follicules ne se retirent pas comme les hommes de Mordechai Gurs pendant la crise de Suez.

Dans le deuxième paragraphe, Connolly fait une bonne phrase qui, bien que malheureusement limitée à une idéologie, englobe aussi toute la pensée républicaine:

"L'avenir exige que toutes les positions politiques et sociales soient ouvertes à tous les hommes et à toutes les femmes, que tous les privilèges de la naissance ou de la richesse soient abolis, et que chaque homme ou chaque femme né dans cette terre ait une chance égale d'atteindre la position la plus fière du pays. Les socialistes exigent que le seul droit d'aînesse nécessaire pour se qualifier pour une fonction publique soit le droit de naissance de notre humanité commune."

Ce serait une folle tentative que de tenter d'inclure toutes les bonnes parties de cette littérature, parce que c'est une lucide, concise et brève objection à tout argument et idée royaliste. Au lieu de cela, nous devrions nous efforcer de demander à ceux qui s'opposent à la cause républicaine de comprendre ce que Connolly a demandé de manière rhétorique dans ce pamphlet:

Qu'est-ce que la monarchie?

D'où tire-t-elle sa légitimité?

Quel a été son cadeau à l'humanité?

Mais bien sûr, avant d'entendre toutes les idioties pour relations publiques et la subjectivité sycophante que ces questions vont engendrer, il faut savoir que les réponses dans leur forme la plus pure sont fournies par Connolly:

La monarchie est une survivance de la tyrannie imposée à la race humaine par la main de la cupidité et de la trahison dans les jours les plus sombres et les plus ignorants de notre histoire.

Elle tire sa seule sanction de l'épée du maraudeur, et de l'impuissance du producteur,

Ses dons à l'humanité sont inconnus, si ce n'est qu'ils peuvent être mesurés dans les exemples pernicieux d'iniquités triomphantes et éhontées.

Par conséquent, le message de Connolly est simple. Ne laissons pas les débats républicains/monarchiques se transformer en matches argotiques, mais utilisons plutôt les origines, l'histoire et les activités de la monarchie (actuelle et historique) pour parler de son adéquation dans une nation démocratique au 21ème siècle.

Lien de l’article en anglais:

https://britishrepublicanblog.wordpress.com/2013/09/24/james-connolly-on-monarchy/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article