Les tests d'ADN confirment que les Aborigènes australiens sont la civilisation la plus ancienne de la Terre

Publié le

Leurs origines remontent à plus de 50,000 ans, selon les recherches.

Par Tom Embury-Dennis pour The Independant

Des Aborigènes aux célébrations d'anniversaire à Mutitjulu (EPA)

Des Aborigènes aux célébrations d'anniversaire à Mutitjulu (EPA)

Les revendications des Aborigènes comme quoi ils seraient la civilisation continue la plus ancienne sur terre ont été soutenues par le premier test étendu de leur ADN.

Leurs origines remontent à plus de 50,000 ans, soit à l'ancien âge de pierre, selon la recherche.

Les scientifiques ont prélevés des échantillons d'ADN de populations actuelles d'Aborigènes en Australie pour trouver les traces génétiques de leur antique civilisation et reconstituer leur voyage depuis l'Afrique il y a 72,000 ans.

La nouvelle étude montre que les premiers explorateurs aborigènes ont d'abord atteint un supercontinent préhistorique appelé Sahul il y a environ 58,000 ans.

Cette immense masse continentale comprenait l'Australie, la Nouvelle-Guinée et la Tasmanie d'aujourd'hui, avant leur séparation par l'élévation du niveau de la mer.

La recherche, publiée dans Nature cette semaine, a révélé que les Aborigènes australiens et les Papous se rencontraient et se croisaient avec une mystérieuse race d'humains dont les restes fossiles n'ont jamais été retrouvés.

Le professeur d'étude Eske Willerslev a déclaré: "Nous ne savons pas qui sont ces gens, mais ils étaient des parents éloignés des Dénisoviens (les Dénisoviens, sont une espèce éteinte du genre Homo, identifiée par analyse génétique en mars 2010 à partir d'ossements d'une jeune fille ayant vécu il y a environ 41 000 ans, retrouvés dans la grotte de Denisova dans les montagnes de l'Altaï), et les ancêtres des Papous et des Aborigènes australiens les ont probablement rencontrés près de Sahul."

Les génomes de 83 Aborigènes australiens et de 25 individus des hautes terres de Papouasie-Nouvelle-Guinée ont été présentés

Les génomes de 83 Aborigènes australiens et de 25 individus des hautes terres de Papouasie-Nouvelle-Guinée ont été présentés

Des études antérieures avaient montré que les humains modernes ont un faible pourcentage d'ADN de Néandertal en raison de croisements.

De même, cette race humaine inconnue a contribué à environ quatre pour cent du génome des Aborigènes australien.

Les résultats semblent également régler un long débat entre experts sur la façon dont les premiers humains ont quitté l'Afrique.

Certains croyaient que les Aborigènes australiens et les Papous descendaient d'un petit nombre d'explorateurs qui avaient quitté le continent africain, mais d'autres soutenaient qu'il y avait eu une série de vagues de migrants.

La nouvelle recherche soutient la théorie de la migration unique, et montre que ce groupe original s'est fragmenté à mesure qu'il se répandait à travers le monde.

Les découvertes de Willerslev démontrent que les Aborigènes australiens modernes peuvent retracer leurs origines directement au groupe qui a atteint Sahul, où ils sont restés complètement isolés jusqu'à il y a environ 4000 ans.

"Ils sont probablement le groupe le plus ancien au monde que l'on peut relier à un endroit particulier", affirme Willerslev.

Il a également été révélé une importante diversité génétique des populations indigènes d'Australie.

Le Dr Michael Westaway, co-auteur, a déclaré: "Cette grande diversité génétique des populations autochtones reflète le temps considérable pendant lequel elles ont occupé le continent."

The Independent est un quotidien britannique de centre gauche fondé en 1986. Depuis mars 2016 il n’est disponible qu’en version électronique. L'article ci-dessus a été publié le 22 septembre 2016

Lien de l'article en anglais:

http://www.independent.co.uk/news/world/australasia/indigenous-australians-oldest-civilisation-most-ancient-on-earth-dna-tests-confirmation-a7322581.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Oui l'Afrique est le berceau de l'Humanité….Tout est parti de là...
Répondre
O
Comment une civilisation pourrait être plus vieille qu'une autre ? Elles ont toutes commencé au même endroit et au même moment. Tous les groupes humains ont 350 000 ans d'histoire continue.
Répondre
Par "civilisation" on entend l'apparition des différents groupes humains tels que connus aujourd'hui. Les Aborigènes sont le plus ancien groupe humain connu en ce monde.