La macronisation de la politique française

Publié le

Le gros problème en France, c’est qu’il n’y a que des Macron-bis pour remplacer Macron.

Toute la gauche est en train de se macroniser. La tête de liste du PCF demande plus de flics pour faire face aux Gilets jaunes.

Lien:

https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/violence-lors-des-manifestations-ian-brossat-souhaite-augmenter-le-nombre-de-policiers-sur-le-terrain_3191641.html

Au PS, ce bobo de Glucksmann commence à accumuler les déclarations "à la Macron"...

Lien:

https://www.gqmagazine.fr/pop-culture/article/raphael-glucksmann-il-ny-a-qua-paris-quon-me-taxe-de-bobo-parisien

Cette idiote de Manon Aubry, tête de liste de «La France Insoumise» affirme que Maduro et Guaido c’est la même chose comme on peut le constater dans la vidéo ci-dessous. 

Manon Aubry, tête de liste de «La France Insoumise» pour les élections européennes, affirme que Maduro et Guaido c’est kif kif, trahissant ainsi le président bolivarien du Venezuela victime d’une tentative de coup d’Etat de Juan Guaido orchestrée par les Etats-Unis.

Et même les anarchistes s'y mettent en affirmant que les slogans "suicidez-vous" criés par certains gilets jaunes étaient d’une grande bêtise et d’une grande inhumanité.

Lien:

https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=3998

Et la droite est loin d’être une alternative crédible. Incapable de proposer un projet alternatif cohérent, les candidats des différents partis de droite (LR et RN) se font écrire leurs discours par la même personne.

Visiblement, Marine Le Pen et François Fillon se font écrire leurs discours par la même personne. Ça montre le peu de sérieux de ces politiciens.

N’espérez pas beaucoup des Philippe Poutou, Nathalie Arthaud ou François Asselineau. Le premier est un sous-marin du PS, la deuxième et le troisième font parti de sectes politiques n’ayant rien à envier à la scientologie.

Affiche appelant à voter pour François Asselineau, candidat à la mairie de Paris pour la liste de Jean Tiberi en 2000, l’homme qui a coulé Philippe Séguin seul candidat anti-Europe à cette même éléction.

Affiche appelant à voter pour François Asselineau, candidat à la mairie de Paris pour la liste de Jean Tiberi en 2000, l’homme qui a coulé Philippe Séguin seul candidat anti-Europe à cette même éléction.

Les jeunes politiciens de cette nouvelle génération semblent avoir tous été moulés dans un même moule. Il n’y a aucun espoir avec eux. Voter pour eux c’est voter pour un nouveau Macron de droite ou de gauche.

Les élections n’ont jamais rien changé. La seule solution, c’est une révolution.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
+
Un récent sondage d’opinion (paru dans l’Humanité le 13 novembre 2019) indiquait que près des ¾ des Français sont opposés à un duel Macron-Le Pen. C’est pourquoi nous devons préparer dès à présent l’après Macron : une large alliance des progressistes pour faire face au macro-lepénisme rétrograde ! Il faut rompre avec une ligne politique qui divise et oppose les Français qui fracture le pays (entre riches et pauvres,entre Français et étrangers) et aller de l’avant pour construire sereinement même modestement une France + juste et + respectueuse de l’environnement.
Répondre