Taiwan doit être ouvert à l'unification avec la Chine selon l'ex-président Ma Ying-jeou

Publié le

L'ancien président taïwanais Ma Ying-jeou déclare que les relations américano-taïwanaises sont «sans conséquence» lors du discours d'Oxford

Par Ching-Tse Cheng pour Taiwan News le 1er novembre

Ma Ying-jeou prononçant son discours à Oxford

Ma Ying-jeou prononçant son discours à Oxford

L'ancien président taïwanais Ma Ying-jeou a prononcé un discours intitulé "Les relations entre les deux rives du détroit à la croisée des chemins" à l'Université d'Oxford jeudi soir (31 octobre), soulignant l'importance du "consensus de 1992".

Après avoir visité Rome, Ma est arrivée à l'Université d'Oxford et a rencontré sa présidente, Louise Richardson. C’est la septième fois que Ma visite le Royaume-Uni depuis la fin de son mandat de huit ans à la présidence de Taiwan en 2016.

Lors de son discours devant l’Union d’Oxford, le politicien du Kuomintang (KMT le parti de Tchang Kaï-chek le dernier président non-communiste de la Chine) a déclaré que Taiwan avait noué une relation merveilleuse avec la Chine quand il était au pouvoir, mais il a déploré que, depuis que le Parti démocrate-progressiste est au pouvoir, cette relation se soit transformée en guerre froide. Il a souligné que pour maintenir la paix entre Taiwan et la Chine, le consensus de 1992 doit être reconnu une nouvelle fois, a rapporté UDN.

Le Consensus de 1992, un terme inventé à la suite d'une réunion entre le KMT et des représentants du gouvernement chinois à Hong Kong en 1992, souligne qu'il n'y a qu'une Chine et que Taiwan fait partie de la Chine. Bien que le KMT ait prétendu qu'une Chine se réfère à la République de Chine (la Chine du Kuomintang), le Parti communiste chinois a affirmé qu'il se référait à la République populaire de Chine.

Ma a également fait une déclaration controversée selon laquelle le peuple taïwanais devrait être ouvert à l'unification transfrontière et permettre au gouvernement chinois d'unifier pacifiquement Taïwan. Interrogé sur son point de vue sur le Taipei Act récemment adoptée par le Sénat américain et attendant son vote à la Chambre des représentants, Ma a affirmé que les relations Taïwan-États-Unis étaient des relations amicales mais sans conséquence, a rapporté Storm Media.

Lien de l’article en anglais:

https://www.taiwannews.com.tw/en/news/3807920

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article