Contrairement à la France, la Suède fait confiance à ses citoyens et ne les confine pas de force

Publié le

Alors que, dans cette affaire de Covid-19, l'Etat français n'a aucune confiance en ses citoyens et leur impose un confinement obligatoire sur la surveillance des forces de l'ordre comme un berger qui garde ses moutons avec l'aide de ses chiens, la Suède a une approche différente basée sur la confiance et, au lieu d'imposer le confinement, conseille à ses citoyens de respecter les consignes de sécurité. Cette attitude plus libérale et misant sur l’auto-responsabilité des gens donne de bons résultats comme on peut le voir dans l'article de la BBC ci-dessous:

Confinement, quel confinement? La réponse inhabituelle de la Suède face au coronavirus

Par Maddy Savage pour la BBC le 29 mars 2020

Deux Suédoises dégustent un verre de vin blanc à la terrasse d'un café (Crédit photo: BBC)

Deux Suédoises dégustent un verre de vin blanc à la terrasse d'un café (Crédit photo: BBC)

Stockholm - Alors que des pans entiers de la population européenne subissent des conditions de confinement face à l'épidémie de coronavirus, un pays est presque seul en Europe à permettre à la vie de continuer de manière beaucoup plus près de la normale.

Après un long hiver, il fait juste assez chaud pour s'asseoir dehors dans la capitale suédoise et les gens en profitent.

Les familles dégustent des glaces sous une statue géante du dieu viking Thor sur la place Mariatorget. Les jeunes profitent du beau temps depuis les trottoirs plus bas dans la rue.

Ailleurs dans la ville, des boîtes de nuit ont été ouvertes cette semaine, mais les rassemblements de plus de 50 personnes seront interdits à partir de dimanche.

Comparez cela au Danemark voisin, qui a limité les réunions à 10 personnes, ou au Royaume-Uni où vous n'êtes plus censé rencontrer quelqu'un en dehors de votre foyer.

«Chaque personne a une lourde responsabilité»

Sur les routes de Suède, les choses sont sensiblement plus calmes que d'habitude. La société de transports publics de Stockholm SL a déclaré avoir vu le nombre de passagers baisser de 50% dans le métro et les trains de banlieue la semaine dernière.

Les sondages suggèrent également que près de la moitié des Stockholmois travaillent à distance.

La ‘Stockholm Business Region’, une entreprise financée par l'État qui soutient la communauté mondiale des affaires de la ville, estime que cela atteint au moins 90% dans les plus grandes entreprises de la capitale, grâce à une main-d'œuvre technophile et à une culture d'entreprise qui a longtemps favorisé les pratiques de travail flexible et à distance.

"Chaque entreprise qui a la possibilité de le faire le fait et cela fonctionne", explique son PDG Staffan Ingvarsson.

Ses paroles sont en phase avec la stratégie du gouvernement: l'auto-responsabilité. Les autorités de santé publique et les politiciens espèrent toujours ralentir la propagation du virus sans avoir besoin de mesures draconiennes.

Il y a plus de directives que de règles strictes, en mettant l'accent sur le fait de rester à la maison si vous êtes malade ou âgé, de vous laver les mains et d'éviter tout déplacement non essentiel, ainsi que de travailler à domicile.

À ce jour, la Suède a signalé près de 3 500 cas de virus et 105 décès.

Les familles peuvent profiter de l'air frais dans un parc de Stockholm sans aucune restriction

Les familles peuvent profiter de l'air frais dans un parc de Stockholm sans aucune restriction

"Nous qui sommes adultes, nous devons être exactement cela: des adultes. Ne pas répandre la panique ou des rumeurs", a déclaré le Premier ministre Stefan Löfven dans un discours télévisé à la nation le week-end dernier.

"Personne n'est seul dans cette crise, mais chaque personne a une lourde responsabilité."

Haut niveau de confiance

Une majorité de Suédois a regardé et approuvé son discours, selon une enquête nationale pour Novus, une grande entreprise de sondage.

Parallèlement, la confiance dans les autorités publiques en Suède est élevée, ce qui, selon beaucoup, pousse les habitants à adhérer à des directives volontaires.

La démographie peut également être un facteur pertinent dans l'approche du pays. Contrairement aux foyers multigénérationnels des pays méditerranéens, plus de la moitié des ménages suédois sont composés d'une seule personne, ce qui réduit le risque de propagation du virus au sein des familles.

Le gouvernement n'a pas émis d'instructions strictes sur la façon de se comporter dans les lieux publics

Le gouvernement n'a pas émis d'instructions strictes sur la façon de se comporter dans les lieux publics

Pendant ce temps, les Suédois aiment le plein air et les responsables ont déclaré que garder les gens en bonne santé physique et mentale était une autre raison pour laquelle ils souhaitaient éviter les règles qui garderaient les gens enfermés à la maison.

«Nous devons conjuguer nos efforts pour minimiser les effets sur la santé de l'épidémie de virus et les impacts économiques de cette crise sanitaire», explique Andreas Hatzigeorgiou, PDG de la Chambre de commerce de Stockholm.

"Le monde des affaires ici pense vraiment que le gouvernement suédois et l'approche suédoise sont plus raisonnables que dans de nombreux autres pays."

«L'histoire jugera»

Mais alors que les Suédois regardent le reste de l'Europe s'arrêter, d'autres commencent à remettre en question l'approche unique de leur pays.

"Je pense que les gens sont enclins à écouter les recommandations, mais dans ce genre de situation critique, je ne suis pas sûr que ce soit suffisant", explique le Dr Emma Frans, épidémiologiste basée à l'université de médecine suédoise The Karolinska Institute.

Elle appelle à des "instructions plus claires" pour les gens sur la façon dont ils doivent interagir dans les lieux publics tels que les magasins et les gymnases.

Le salon de coiffure Honest Al essaye de s’en sortir face à la baisse du nombre de clients

Le salon de coiffure Honest Al essaye de s’en sortir face à la baisse du nombre de clients

Et tandis que les affaires tournent au ralenti pour certains, d'autres ont du mal à s’en sortir. Au coin des bars animés de Mariatorget, le célèbre barbier hipster Honest Al a vu le nombre de clients chuter, malgré les efforts pour améliorer la sécurité en échelonnant le personnel et les rendez-vous.

"Ma femme a également sa propre entreprise, donc nous dépendons à peu près de nous-mêmes. Les affaires vont mal. J'ai encore des factures à payer. Nous allons devoir emprunter aux banques", explique le propriétaire Al Mocika.

Il pense que la Suède changera de tactique et imposera un confinement, ce que les autorités n'ont pas exclu de faire à l'avenir.

Selon le Dr Emma Frans, l'histoire jugera si les politiciens et les scientifiques à travers l'Europe ont fait le bon choix ou non.

"Personne ne sait vraiment quelles mesures seront les plus efficaces", dit-elle. "Je suis très content de ne pas être celle qui prend ces décisions".

Lien de l'article en anglais:

https://www.bbc.com/news/world-europe-52076293

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article