15 faits choquants sur l'histoire des Américains d'origine asiatique qu'ils ne vous ont jamais appris à l'école

Publié le

Par Jin Hyun pour Next Shark le 26 novembre 2018

Des membres de la Commission américaine d'origine asiatique tiennent une conférence de presse pour condamner le racisme envers la communauté américaine d'origine asiatique à cause du coronavirus à Boston le 12 mars 2020

Des membres de la Commission américaine d'origine asiatique tiennent une conférence de presse pour condamner le racisme envers la communauté américaine d'origine asiatique à cause du coronavirus à Boston le 12 mars 2020

Histoire des Américains d'origine asiatique

Quand j'étais au lycée, mon professeur d'histoire aux États-Unis a passé un mois entier – je n’exagère pas – à enseigner à notre classe la vie amoureuse d'Andrew Jackson, mais il n'a même pas passé une heure à nous parler de l'histoire des Américains d'origine asiatique. Ce n'est que lorsque j'ai fréquenté l'université et fait quelques recherches par moi-même que j'ai finalement découvert Vincent Chin, le massacre chinois de 1871 et les émeutes de L.A.

XIXème siècle: Racisme institutionnalisé envers les Américains d’origine asiatique avec, entre autres, des caricatures racistes dans les médias

XIXème siècle: Racisme institutionnalisé envers les Américains d’origine asiatique avec, entre autres, des caricatures racistes dans les médias

C'est une expérience partagée par beaucoup, sinon la plupart, des Asiatiques éduqués dans les pays occidentaux. Il y a un manque général d'intérêt autour de notre histoire aux États-Unis et, par conséquent, le travail acharné des premiers immigrants asiatiques qui s'installèrent dans ce pays a été réduit à un simple paragraphe dans nos manuels. Avec toute la rhétorique anti-immigration dans l'actualité aujourd'hui, il est plus important que jamais de rafraîchir notre histoire, alors voici 15 faits choquants sur l'histoire des Américains d'origine asiatique dont vous n'avez probablement jamais entendu parler:

1. Les immigrants philippins ont été parmi les premiers Asiatiques à s'installer en Amérique. En 1763, ils ont fui les galions espagnols en sautant dans un navire qui se rendait à la Nouvelle-Orléans et en s'échappant dans les bayous de Louisiane. Et dans les années 1790, les premiers immigrants venus d’Inde sont arrivés dans le Massachusetts. Ce n'est qu'en 1848 que l'or a été découvert en Californie et que les mineurs chinois ont commencé à arriver.

Des immigrants philippins débarquant en Amérique

Des immigrants philippins débarquant en Amérique

2. En 1854, Yung Wing est diplômé de Yale, faisant de lui le premier étudiant chinois à être diplômé d'une université américaine. En 2004, l'université de Yale a consacré une statue en bronze de Wing à Betts House.

3. Toujours en 1854, People v. Hall a annulé la condamnation pour meurtre contre George W. Hall parce que les trois témoins étaient chinois et a finalement établi que les Américains d'origine chinoise ou les immigrants chinois ne pouvaient légalement témoigner contre les Américains blancs devant un tribunal (voir https://www.cschs.org/wp-content/uploads/2015/01/2017-Newsletter-Spring-People-v.-Hall.pdf)

XIXème siècle: Emigration chinoise à San Francisco

XIXème siècle: Emigration chinoise à San Francisco

4. En 1858, le San Francisco Evening Bulletin publia un éditorial qui déclarait: «Si nous sommes obligés d'avoir des Noirs et des Chinois parmi nous, il vaut mieux, bien sûr, qu'ils soient éduqués. Mais enseignez-les séparément de notre sang caucasien pur. Nous ne voulons pas de race métisse d'hybrides moraux et mentaux pour peupler les montagnes et les vallées de la Californie.» En 1859, les Chinois sont officiellement exclus des écoles publiques de San Francisco.

«Nous ne voulons que des habitants blancs dans notre communauté blanche» proclame cette pancarte

«Nous ne voulons que des habitants blancs dans notre communauté blanche» proclame cette pancarte

5. En 1877, un groupe d'hommes blancs a abattu six hommes chinois à Chico, en Californie, tuant quatre d'entre eux. Après cette fusillade, plusieurs incendies ont été allumés dans le quartier chinois local, qui ont été éteint par les habitants.

6. Les mineurs chinois du Wyoming ont été attaqués par une foule de mineurs blancs en 1885. Il y a eu au moins 28 Chinois tués et 15 blessés. Après les meurtres, les corps ont été jetés dans un incendie et 79 maisons de mineurs chinois ont également été incendiées. Les quelques centaines de mineurs chinois restants ont été contraints de fuir après avoir été chassés de la ville.

7. Un Japonais, Shebata Saito, a demandé la naturalisation en 1894, mais les tribunaux ont refusé parce qu'il n'était ni blanc ni noir. Le rapport a cité l'acte de naturalisation comme justification de ce rejet, qui déclare: «Les dispositions de ce titre s'appliqueront aux étrangers étant des personnes blanches libres, et aux étrangers de nativité africaine et aux personnes d'ascendance africaine.»

8. Suite à une épidémie de peste bubonique à Honolulu en 1896, les autorités ont perpétué les stéréotypes sur la saleté des immigrants chinois et se sont tournés vers des mesures extrêmes. Les maisons des résidents chinois à Honolulu ont été aspergées d'acide phénique, les résidents ont été forcés de se doucher dans les stations publiques et leurs biens ont été jetés. Finalement, ils ont eu recours à l'incendie de Chinatown, laissant huit mille personnes déplacées. En 1900, une alerte similaire à la peste bubonique a balayé San Francisco à une époque où le sentiment anti-chinois était endémique. En conséquence, Chinatown a été mis en quarantaine et les autorités sanitaires ont inspecté les maisons contre la volonté des résidents.

9. Le tremblement de terre de 1906 à San Francisco a détruit tous les dossiers municipaux, y compris les dossiers d'immigration. Cela signifiait que les immigrants chinois pouvaient enfin revendiquer la citoyenneté et même amener leurs enfants en Amérique. Avant le tremblement de terre, les dirigeants blancs ont essayé de chasser les immigrants chinois, les croyant être des menaces économiques sales et dangereuses, ce qui s'est avéré être un tournant décisif pour les immigrants américains d'origine asiatique.

Tremblement de terre de 1906 à San Francisco

Tremblement de terre de 1906 à San Francisco

10. Fusakichi Omori, professeur de sismologie de Tokyo, est arrivé à San Francisco en 1906 pour étudier les conséquences du tremblement de terre avec son collègue, le professeur T. Nakamura. Les deux ont été lapidés et attaqués par des résidents blancs en colère porteurs de sentiments anti-japonais. Cependant, ces agresseurs ont été présentés comme des héros par la presse locale.

Des enfants d’origine japonaise forcés de jurer acte d’allégeance aux Etats-Unis

Des enfants d’origine japonaise forcés de jurer acte d’allégeance aux Etats-Unis

11. L'Expatriation Act de 1907 a déclaré que les femmes américaines qui épousaient des non-ressortissants ou des immigrés perdraient leur citoyenneté. Pour obtenir la citoyenneté, elles devraient attendre que leurs maris soient naturalisés et ils seraient autorisés à suivre ensemble le processus de naturalisation. Aucune de ces règles ne s'appliquait aux hommes américains épousant des étrangères.

12. La loi sur l'immigration de 1917 est également connue sous le nom de loi sur les zones interdites d’Asie et interdit l'immigration en provenance de tout pays asiatique n'appartenant pas aux États-Unis, y compris le Japon, la Chine, l'Inde et plusieurs autres pays, indépendamment de l'éducation ou de la classe de l'immigrant. Les Philippines n'ont pas été incluses dans l'interdiction car il s'agissait d'un territoire américain à l'époque.

13. Bhagat Singh Thind a immigré aux États-Unis du Pendjab en 1913 et a travaillé dans une scierie pour payer ses frais de scolarité à l'UC Berkeley. Il s'est ensuite enrôlé dans l'armée américaine en 1917, alors que les États-Unis entraient dans la Première Guerre mondiale, et a été démis de ses fonctions honorablement en 1918. En 1920, il a demandé la naturalisation et l'affaire a été portée jusqu'à la Cour suprême. Le verdict du jugement U.S. v. Bhagat Singh Thind a déclaré que les Indiens d'Asie n'étaient pas éligibles pour devenir des citoyens naturalisés et, par conséquent, de nombreux immigrants indiens qui avaient obtenu la naturalisation avant cette affaire ont été déchus de leur citoyenneté.

14. En 1930, des foules composées pour la plupart de jeunes hommes blancs ont terrorisé les communautés philippines de Watsonville, en Californie, pendant cinq jours. Des immigrés philippins ont été volés, battus et finalement chassés de chez eux. Ces violences ont entraîné la mort de Fermin Tobera et 50 autres résidents philippins ont été blessés. Sur les centaines d'émeutiers, seuls huit ont été arrêtés. Quatre de ces hommes ont été jugés et un seul a été condamné à une peine maximale d'un mois de prison.

15. La loi sur l'immigration et la naturalisation de 1965 a aboli le système de quotas d'immigration imposé aux pays non européens. La nouvelle politique d'immigration visait à attirer une main-d'œuvre qualifiée aux États-Unis et à réunir les familles d'immigrants. Au cours des prochaines années, cet acte modifierait considérablement la démographie de la population américaine à mesure que les immigrants d'Asie et d'autres pays non européens augmentaient considérablement.

Lien de l’article en anglais:

https://nextshark.com/asian-american-history-never-taught/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article