30 ans plus tard, 63% des Russes regrettent la dissolution de l'Union soviétique

Publié le

Par In Defense Of Communism le Mercredi 29 décembre 2021

Femme soviètique en 1961

Femme soviètique en 1961

Trente ans après la victoire de la contre-révolution et le renversement du socialisme en Union soviétique, le prétendu «paradis» que le capitalisme apporterait en Russie s'est avéré n'être qu'une tromperie.

La politique profondément anti-ouvrière des gouvernements bourgeois qui se sont succédé, de celui de Boris Eltsine à l'actuelle administration de Vladimir Poutine, amène de plus en plus de Russes à considérer ce qu'ils ont perdu après la dissolution de l'Union soviétique. D'énormes réalisations sociales ont été abolies, les riches sont devenus plus riches et les pauvres sont devenus plus pauvres, tandis que les revenus des familles de la classe ouvrière diminuent d'année en année. Le capitalisme a montré son visage réel, repoussant et barbare, aux travailleurs de Russie.

Aujourd'hui, trois décennies après les événements de 1991, un nombre particulièrement élevé de Russes semblent regretter la dissolution de l'Union soviétique. Plus précisément, deux Russes sur trois (63%) regrettent la chute de l'Union soviétique, l'un des niveaux les plus élevés de la dernière décennie, selon un nouveau sondage réalisé par le sondeur indépendant Levada Center. 

Auparavant, en 2017, 58% des Russes regrettaient la chute de l'URSS, et au cours de la décennie précédente, ce nombre n'est jamais tombé en dessous de 61%. Le niveau le plus élevé jamais enregistré a été atteint en 2000, lorsque les trois quarts des Russes (75 %) ont déclaré que l'effondrement de l'Union soviétique avait été une évolution négative.

Selon une enquête menée entre le 19 et le 26 août 2021, la moitié des Russes (49%) préféreraient le système politique soviétique, avec seulement 18% choisissant le système politique actuel, basé sur le capitalisme.

La nostalgie de l'URSS la plus élevée est observée dans la tranche d'âge des 55 ans et plus, c'est-à-dire chez les personnes qui ont encore assez de souvenirs de l'ère soviétique et peuvent comparer le passé avec le présent: 84% d'entre elles regrettent l'effondrement de l'Union soviétique.

Les principales raisons invoquées par les personnes interrogées pour caractériser leurs regrets quant à la dissolution de l'URSS sont la "destruction du système économique soviétique", la "perte du sentiment des gens d'appartenir à une grande puissance" et la "croissance de la méfiance et de l'amertume comme bases des relations mutuelles".

Lien de l'article en anglais: 

http://www.idcommunism.com/2021/12/30-years-later-63-of-russians-regret-_0971784939.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article