L’Angleterre affirme que la Russie et la Chine sont des dictatures mais prétend que l’Arabie Saoudite n’en est pas une

Publié le par La Gazette du Citoyen

Le Royaume-Uni refuse d'admettre que l'Arabie saoudite est un pays autoritaire tout en condamnant la Chine et la Russie

Tout en diabolisant la Chine et la Russie comme des «menaces» pour la «démocratie», la ministre britannique des Affaires étrangères Liz Truss a refusé d'admettre que l'Arabie saoudite est un pays autoritaire. Elle a aussi refusé de condamner l'exécution de 81 personnes par la monarchie saoudienne en une seule journée et n'a pas reconnu une seule violation des droits de l'homme de ce pays.

Par Benjamin Norton pour Multipolarista le 6 juillet 2022

A gauche: un condamné à mort en Arabie Saoudite est décapité au sabre, à droite: la ministre britannique des Affaires étrangères Liz Truss

A gauche: un condamné à mort en Arabie Saoudite est décapité au sabre, à droite: la ministre britannique des Affaires étrangères Liz Truss

La ministre britannique des Affaires étrangères, Liz Truss, a refusé d'admettre que l'Arabie saoudite est un régime autoritaire et ne reconnaîtrait pas une seule violation des droits de l'homme commise par la monarchie du Golfe, éludant à plusieurs reprises les questions d'un député.

Elle a même refusé de condamner l'exécution par l'Arabie saoudite de 81 personnes en une seule journée.

La plus haute diplomate britannique a affirmé que «nos objectifs généraux [sont] la promotion de la liberté et de la démocratie dans le monde», et elle s'est vantée d'un «réseau de la liberté» mondial en cours de construction par la Grande-Bretagne.

Mais en même temps, Truss a fait l'éloge des monarchies autoritaires du golfe Persique en tant que «partenaires» clés et «alliés importants du Royaume-Uni». Elle a même noté que le Royaume-Uni négociait un accord commercial avec le Conseil de coopération du Golfe (CCG).

Tout en célébrant la dictature saoudienne, le ministre britannique des Affaires étrangères a diabolisé la Chine, la Russie et l'Iran comme étant des pays autoritaires, les qualifiant d'«acteurs malveillants» et de «menaces» pour les soi-disant démocraties occidentales.

Truss a ensuite admis que ce double standard clair est enraciné dans l'économie, et en particulier dans l'industrie des combustibles fossiles.

«Ce sur quoi je me concentre, c'est de m'assurer que nous faisons face aux principales menaces qui pèsent sur le monde», a-t-elle déclaré. «La menace numéro un à laquelle nous sommes confrontés en ce moment est la menace russe. Pour ce faire, nous devons nous assurer que nous disposons de sources d'énergie alternatives. L'une des principales sources d'énergie est la région du Golfe.»

Lien de l’article en anglais:

https://multipolarista.com/2022/07/06/liz-truss-uk-saudi-arabia-authoritarian/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article