Histoire: Et si, en 1940, Hitler avait ordonné l'invasion de la Grande-Bretagne?

Publié le par La Gazette du Citoyen

Par Patrick Cockburn pour Counterpunch le 26 juillet 2022

Chasseur-bombardier allemand Stuka (par le dessinateur de bandes dessinées Arnaud Dombre dit Arno)

Chasseur-bombardier allemand Stuka (par le dessinateur de bandes dessinées Arnaud Dombre dit Arno)

Je pense souvent à cette époque de l'année à ce qui se serait passé si Hitler avait ordonné l'invasion de la Grande-Bretagne lors de l'été 1940. Une des raisons de mon intérêt est que je vis à Canterbury dans l'est du Kent; la côte où l'invasion allemande aurait eu lieu entre Folkestone et Newhaven est à une demi-heure de route au sud.

Je me suis souvent tenu au sommet des hauteurs occidentales et orientales de Douvres en regardant la côte française à 20 miles (30 kilomètres) de là, qui est si clairement visible et donne à la Manche l'impression d'être un large fleuve plutôt qu'une étroite mer.

Une autre raison de penser à la non-invasion de 1940 est que la Grande-Bretagne a alors eu de la chance et je me demande si sa chance en tant que pays l'a abandonnée, alors qu'un gouvernement grossièrement inadéquat succède à un autre.

En l'occurrence, Hitler a décidé de reporter puis d'abandonner l'invasion. Mais il a dit plus tard à ses intimes qu'il pensait que sa plus grande erreur avait été de laisser la marine allemande le dissuader de donner l'ordre de l'attaque.

Beaucoup soutiennent que les barges allemandes n'auraient pas pu traverser la Manche parce que la RAF avait remporté la bataille d'Angleterre ce qui aurait mis à bas la supériorité aérienne de la Luftwaffe. Cela peut être vrai pour le sud-est de l'Angleterre dans son ensemble, mais la Luftwaffe aurait certainement pu gagner la supériorité aérienne sur la côte est du Kent, ce qui était tout ce dont elle avait besoin pour une invasion. La Royal Navy ne pouvait pas être stationnée en permanence dans la Manche pour arrêter les envahisseurs sans subir des pertes catastrophiques dues aux attaques aériennes.

Une fois qu'une force d'invasion maritime allemande ou des parachutistes se seraient emparés de quelques aérodromes, ils auraient pu amener des renforts par voie aérienne. Ils ont pu le faire lors de la bataille de Crète en 1941, malgré le contrôle de la mer par la Royal Navy.

Comprendre à quel point la situation était vraiment désespérée peut expliquer pourquoi Churchill et ses généraux supérieurs ont mis au point des plans élaborés pour utiliser des gaz toxiques si les Allemands débarquaient. J'ai écrit un long article à ce sujet il y a quelques années.

(Article payant malheureusement: https://www.independent.co.uk/independentpremium/long-reads/second-world-war-churchill-secret-mustard-gas-operation-sea-lion-a9632456.html, l’article dit en gros que Churchill comptait utiliser le gaz moutarde à grande échelle contre les troupes allemandes au cas ou elles auraient débarqué en Grande Bretagne)

Patrick Cockburn est l'auteur du livre War in the Age of Trump

Lien de l’article en anglais:

https://www.counterpunch.org/2022/07/26/what-if-hitler-had-ordered-the-invasion-of-britain/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article